mardi 10 janvier 2017

Ma 10ème gambade !

Rapide description de l’exploitation :
L’exploitation de M. Auber, compte 40 hectares de prairies. L’exploitation ne fait que de l’engraissement. Il achète des génisses et quelques mâles à l’âge de 6 mois, principalement de race blonde d’Aquitaine plutôt culards. Il vend tous les ans une trentaine de génisses principalement et quelques bœufs en bête de forme, ce sont des bêtes engraissées.
Ili achète toutes ces bêtes car l’exploitant travaille à l’extérieur à temps complet ; il serait donc difficile de surveiller les vêlages.
Les animaux sont nourris exclusivement avec de l’herbe sous différents stockages sur pied, en foin ou en enrubannage.
L’exploitation est située à La Trinité-de-Thouberville,  commune du  département de l’Eure, qui compte environ 500 habitants.
L’exploitation se trouve sur les bords de Seine, cette situation comprend des avantages et des inconvénients.
L’exploitation possède des terres en haut des falaises très fertiles rongées par l’urbanisation et en bas de la falaise moins riches. Ces falaises limitent l’agrandissement sur un côté.
La Seine présente une zone humide qui peut engendrer la douve mais cela permet aussi d’avoir toujours de l’humidité pour avoir de l’herbe en permanence même en période sèche.
Lorsqu’on travaille, la vue est particulière belle sur la Seine.
Pourquoi s’être installé ?
M. Auber a repris la suite de sa mère en 2001, qui avait 8 hectares. Avec le temps, il a réussi à s’agrandir pour augmenter sa production.
Il souhaitait continuer ce que ses parents avaient entrepris pour le transmettre à leurs enfants.
La passion au cœur de l’exploitation :
La passion prime sur le travail que l’exploitation demande. Monsieur Auber fait tout ça dans l’objectif d’aider son fils dans son projet d’installation en lui permettant de pouvoir vivre pleinement du métier d’agriculteur !

Il souhaiterait que l’agriculture française arrête la surproduction en revenant à une agriculture raisonnée sans obligatoirement se tourner vers l’agriculture biologique. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire